Réseau social et emploi

 

Un réseau social correspond à l’ensemble des relations qu’entretient un individu. Dès lors que les relations des individus sont mobilisables, les sociologues considèrent alors le réseau comme un capital social. Nous allons ainsi nous demander , comment le réseau social favorise la recherche d’emploi ?

Le sociologue Mark Granovetter a travers la théorie de la « force des liens faibles » montre que les individus ont recours à leur réseau social pour trouver un emploi. Comme indiqué dans le document 2, texte extrait d’un article du journal Les echos, les individus sollicitent plus particulièrement leur lien faible dans la recherche d’emploi. Des informations circulent à l’intérieur du réseau, les liens faibles correspondent aux liens existants avec des personnes avec qui « on est faiblement lié », ayant « plus de chances d’évoluer dans des cercles différents et ont donc accès à des informations différentes de celles que l’on reçoit ». Plus les individus entretiennent de liens faibles plus ils ont de chances d’accéder à des informations nouvelles, qui pourront être utiles notamment dans leur recherche d’emploi.

L’exemple de Meryème dans le document 1, illustre le rôle que peut jouer le réseau social dans ce domaine. Meryème est très présente sur les réseaux numériques (facebook, linkedin, viadeo,…), cela lui permet ainsi « d’entretenir » son réseau. Elle a ainsi, grâce à ces relations entretenues,  obtenu l’information qu’une offre d’emploi chez orange avait été mise en ligne. Son contact lui permit par la suite de passer les entretiens et d’obtenir un poste de chef de produit 2.0, responsable marketing opérationnel.

Les entreprises utilisent elles plusieurs moyens pour recruter des salariés. D’après une étude de l’Apec publiée en 2014, dont les résultats figurent dans le document 3, on constate que les réseaux sont également exploités par les recruteurs. En 2013, 28l % des cadres ont été recruté grâce aux réseaux (contacts du recruteur, recommandé par un salarié de l’entreprise qui embauche, sites de réseaux sociaux, association d’anciens élèves…). Une telle proportion s’explique par l’efficacité des réseaux pour recruter. Le document 4 précise par exemple, que ce mode de recrutement simplifie le processus de sélection, et diminue le coût de recherche des candidats.

Au final, le réseau social facilite la recherche d’emploi, parce qu’il permet de mettre en relation plus facilement les candidatures appropriées avec les entreprises qui recrutent.

[Travail rédigé à partir du dossier documentaire p.228/229 (Manuel SES / 1ES :Hatier)]

En complément:

Site de Pierre merklé: sociologie des réseaux sociaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s